top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
ciné-club
La Haine
de Mathieu Kassovitz

vendredi 21 avril 2017

France, 1995, 96 mn., vo

avec Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui

Une émeute éclate dans la cité des Muguets, à la suite d'une bavure policière. Au petit matin, trois copains se retrouvent. Il y a là Vinz, un apôtre de la haine comme méthode de survie, très fier d'avoir récupéré le pistolet perdu par un policier, Saïd, un petit délinquant, et Hubert, un jeune boxeur impliqué dans l'action associative pacifiste, désolé de voir la salle d'entraînement qu'il a créée complètement ravagée par les émeutiers. Pour récupérer 500 francs, le trio arrive à Paris, chez un cocaïnomane. À leur sortie de l'immeuble, ils sont interpellés par des inspecteurs de police. Vinz parvient à prendre la fuite, pendant que ses amis subissent un interrogatoire humiliant dans un commissariat. Un peu plus tard, traînant sur un quai de gare, les trois banlieusards rebroussent chemin et errent dans Paris...

Cycle
Avril - juin 2017
Comment vivons-nous ? Entre l’urbanité et la ruralité à l’ère de la mondialisation

La majorité de la population mondiale vit en ville. Les villes sont des lieux de cohabitation humaine extrêmement dense.Il en émane d’immenses opportunités – la quantité d’individus, et par celle-ci, d’idées, étant une source intarissable d’innovation technique, sociale, culturelle et politique. Néanmoins, le peuplement très concentré des zones urbaines engendre problèmes sociaux et conflits écologiques. De même que les hommes s’installent de façon continue dans les villes, d’autres préfèrent les quitter en quête d’autonomie et de retour à l’essentiel et à la nature. Au stress et à l’agitation des grandes métropoles, certains préfèrent une communauté rurale et la vie à la campagne. Mais la vie rurale est-elle une illusion idyllique ou une réelle alternative au stress quotidien de la ville ?

Un échange inévitable et intense lie ces deux contraires. Il pourrait être possible de travailler depuis n’importe quel endroit grâce à des moyens de communication et de transport de plus en plus performants : des trains parcourant 600km en deux heures ou des avions traversant l’Atlantique en trois heures. Ville et campagne se rapprochent ainsi en franchissant les frontières.

Cette évolution n’est pas exempte de conséquences négatives. Le développement de la vie urbaine a des répercussions néfastes sur la nature : le mode de vie moderne et urbain accélère le changement climatique et nos déchets, toujours plus nombreux, polluent les eaux des océans. Le contraste espace urbain / espace rural a, depuis toujours, inspiré les intellectuels, qui ont produit de nombreuses analyses. En filigrane, la question suivante se pose : de ces deux vies opposées, laquelle est la meilleure pour l’Homme ? Souvent, on loue la vie à la campagne, mais la vie urbaine présente aussi de nombreux attraits. Les conceptions divergentes de ces deux mondes sont restées les mêmes au cours de l’Histoire et demeurent encore actuelles aujourd’hui.

sans réservation

participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)