top
Maison Heinrich Heine
Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine
colloque
Des Centres partout ; la périphérie nulle part. Un schème pour le contemporain ?
jeudi 19 janvier 2017

sous la responsabilité de Fernando Santoro
organisé en collaboration avec LabEx TransferS (ENS-Ulm),
CAPES
(Agence du ministère de l'Éducation brésilienne) et avec son soutien
en coopération avec la Maison Heinrich Heine

« O sensível, o imaginário, o existente e o possível,
o finito e o infinito, tudo enche, tudo inunda, por tudo
se estende, e até onde ? Até onde não há onde, sem termo,
sem limite, sem horizonte, sem fim, e, por isso, incapaz
de circunferência : Circumferentia nusquam  ».
António Vieira

Ce colloque propose la présentation et discussion d’une problématique tant cosmologique et esthétique que politique, d’après un schème conceptuel ayant reçu traditionnellement le nom de « sphère intelligible », en opposition à la sphère définie par la géométrie, dite « sensible ». Nous nous intéresserons aux questions liées aux expressions cosmologiques dans des contextes explicitement poétiques, et l’inverse, aux expressions poétiques dans des contextes de philosophie cosmologique – mais c’est le problème politique de l’isonomie et de la hiérarchie entre le centre et la périphérie qui sera particulièrement visé. 

Le schème général de la « sphère » traverse plusieurs auteurs et disciplines depuis Parménide, passant par Alain de Lille, Pascal, António Vieira et all. La « sphère intelligible » est définie comme quelque chose ayant le centre partout (centrum ubique) et la périphérie nulle part (circumferentia nusquam). Ce schème se rend dans des définitions antiques du cosmos pour illustrer une certaine idée d’homogénéité de l’être ou des lois de l’univers. Il apparait aussi dans plusieurs définitions médiévales et modernes de Dieu pour parler de son immensité. Il illustre le monde paradoxal qui enlace l’âme et la chair chez António Vieira. Servirait-il à penser une politique globale non coloniale et non impériale contemporaine ? C’est l’enjeu de ce colloque.

Intervenants : Celso Azar Filho (Univ. Federal Fluminense), Barbara Cassin (CNRS, anc. dir. de programme, CIPh), Safaa Fathy (CIPh) (s. r.), Rodrigo Guéron (Univ. do Estado do Rio de Janeiro), Ana Kiffer (Pontifícia Univ. Católica do Rio de Janeiro, anc. dir. de programme, CIPh), Tatiana Roque (Univ. Federal do Rio de Janeiro, anc. dir. de programme, CIPh), Fernando Santoro (Univ. Federal do Rio de Janeiro, CIPh), Massimo Stella (Scuola Normale di Pisa), Anca Vasiliu (CNRS, anc. dir. de progr., CIPh).

en coopération avec
avec le soutien de